AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Pour Décompresser ? Mon Oeil ! _ LiBRe. =D

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
▬ his thoughts were
bursting from his brain

▪ age : 21 ans.
▪ crédits : .
▪ messages : 1695
▪ inscription : 01/09/2008
▪ citation : fuck the clubs.


your id card
▪ situation : en couple
▪ la vague de meurtre... : me met un peu sur les nerfs.
▪ relations, secrets, etc.:

MessageSujet: Pour Décompresser ? Mon Oeil ! _ LiBRe. =D   Ven 21 Nov - 2:33

    La journée avait été plutôt longue pour Ronnie. La nuit qui avait précédé l'avait aussi été, au fond. Depuis l'épisode des douches, ça avançait... à pas de tortue avec Alexan. C'était probablement de sa propre faute, d'ailleurs. Il avait peur de trop s'attacher -même si c'était déjà trop tard pour ça-, peur d'être blessé, peur surtout que Blondie ne se rende compte de tout. Il y avait bien sûr eu quelques câlins, d'accord. Mais sinon, ça restait assez plat. Et ça, ça le décourageait, ça le faisait rêver encore plus et peu importe qu'Alex le sache ou pas, c'était quand même hyper gênant. La nuit précédente n'avait pas été une exception. La journée avait trainé en longueur et le jeune homme n'avait absolument pas eu la tête à tenter d'écouter le prof dans ses cours de biologie. Il comprenait déjà tout ça, de toute façon.

    Comment dire ? Il avait un peu besoin de décompresser, voilà. D'être seul un peu, de remettre les choses en place dans sa tête. Par rapport à son coloc, oui, mais pour tout le reste aussi. Ça tournait pas trop rond depuis un bout de temps et, malheureusement, c'était un petit sac de plastique qui s'était présenté comme la meilleure solution pour se détendre, à ce moment-là. Il aurait bien voulu arrêter de prendre toutes ces cochonneries-là, en fait, mais simplement passer plus de deux jours sans se massacrer l'entre-orteils avec une aiguille, ça le faisait se sentir horriblement mal. Vraiment mais vraiment mal. Mais, en même temps, il avait peur que ça se sache et qu'Alex soit dégouté par ça. En y allant graduellement, ça finirait par se faire.

    C'était d'ailleurs pour cette raison qu'il ne s'était pas tourné vers quelque chose de fort. Adossé contre un arbre, son manteau le protégeant du froid de la fin novembre, il s'était roulé un joint, tout simplement. Rien d'impressionnant, c'était juste pour le détendre, après tout. Pour lui vider la tête un peu. Ronnie avait sorti son briquet, allumé l'embout et tiré une première bouffée, tentant de la garder suffisamment longtemps pour que ça agisse plus vite. Comme si ça marchait vraiment, pour commencer. Et de toute façon, les effets n'étaient plus vraiment les mêmes pour lui, disons. Quel drame.

    En fait, l'étudiant était si concentré sur l'idée qu'il devait se sortir certaines choses de l'esprit qu'il n'entendit même pas les pas signalant la présence de quelqu'un.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Pour Décompresser ? Mon Oeil ! _ LiBRe. =D   Sam 22 Nov - 13:51

"_Monsieur Miller, rendez vous dans mon bureau.
_Évidemment monsieur le proviseur...
"

Voila ce que je lui avais répondu après qu'il m'ai retrouvé dans les toilettes masculines en train de torturer un des premières années.
Stupide petit nouveaux ne comprenant rien encore à leurs vies débiles qu'ils commencent dans cet établissement.

"_Je commence à croire que vous aimez nos rencontre dans votre bureau, Monsieur Benet... lui avais dis en faisant mon entrée dans son entre"

Quel couillon ce principal, je le hais, comme tous les autres, de plus il ne m'a laissé sortir de son bureau qu'une demie heure plus tard y être entrée.
Une demie heure de perdu dans ma vie pour recevoir un serment, conseil ? Comme il aime se faire croire, un conseil donc, que je ne connais par cœur, comme une chanson qu'il me rappelle en boucle sans jamais changer de disque.
Je suis comme ça et je continuerais de "torturer" le monde, puisque ça me plais tant.
Ce n'est surtout pas le principal qui sera capable de me faire changer de comportement.

L'envie de fumer une clope me prends, il vaut mieux que je fume pour me calmer, plutôt que de suite aller traumatiser un autre élève, le principal ne supporterait surement pas, mais c'est plus fort que moi cela m'amuse tant de voir leur visage blêmir devant ma musculature prête à frapper, j'avance dans le jardin, l'esprit ailleurs.

Je tire longuement sur ma clope et laisse le tabac entrer en contact avec mes poumons avant de recracher lentement la fumer. Je mets cependant un temps à découvrir un autre élève, ce n'est pas l'élève que j'avais remarqué en premier, mais l'odeur que dégage ce que lui fume, je mettrais mes bras à coupé qu'il fume tout sauf une simple marlboro.

Je ris intérieurement, avant de lui parler, peut être que la folle envie d'être sociable me prends.
Oui, elle me prends.

_Tu t'accordes un moment de solitude pour planer ?

Je le regarde alors plus sérieusement, son apparence me perturbe presque, tant de tatouages sur une seule personne, c'est possible ? Apparemment.
Son expression me frappe ensuite, serait-il tourmenté par de vieux démons, peut être ?

S'il souhaite réellement être seul, il n'a qu'a ne pas me répondre, je partirais.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
▬ his thoughts were
bursting from his brain

▪ age : 21 ans.
▪ crédits : .
▪ messages : 1695
▪ inscription : 01/09/2008
▪ citation : fuck the clubs.


your id card
▪ situation : en couple
▪ la vague de meurtre... : me met un peu sur les nerfs.
▪ relations, secrets, etc.:

MessageSujet: Re: Pour Décompresser ? Mon Oeil ! _ LiBRe. =D   Sam 22 Nov - 16:49

    C'est bizarre. Ronnie n'avait même pas sursauté quand il avait entendu la voix parler. Ç'aurait dû être le contraire, puisqu'il était déjà nerveux à la base. Mais le fait que la voix n'était ni celle du directeur prêt a l'engueuler ni celle d'Alex prêt à... à faire quelque chose que le jeune homme n'osait même pas imaginer, alors ça allait. Il avait soupiré et tourné la tête, question de poser le regard sur un garçon pas mal plus bâti que lui, à ce qu'il semblait. Plutôt mignon, aussi, mais ça s'arrêtait là. Bon, ce n'était pas la première fois qu'il le voyait. Il ne le connaissait pas, même pas de nom, mais il l'avait souvent vu maltraiter d'autres première année. Lui-même, par contre, avait sûrement dû être invisible. C'était mieux comme ça.

    Un petit sourire ironique suivit et Ronnie lui offrit un regard à la fois très sarcastique et surtout presque désolé, comme s'il s'apprêtait à lui dire quelque chose qui n'allait pas lui plaire. En fait, il n'avait aucunement l'intention d'être arrogant. Du moins, pas tant que l'autre ne le devenait pas. Après tout, à la taille qu'il avait, le petit brun ne pouvait pas non plus se permettre de jouer les imbéciles devant n'importe qui. Il savait se battre, certes, mais ce n'était pas tellement son intention non plus.

    « Crois-moi, c'est pas ça qui va me faire perdre le Nord. »

    C'est drôle comme à chaque fois qu'on essaie d'être seul, on y parvient jamais. Mais bon, monsieur Muscle l'avait un peu convaincu, simplement par son apparence, de ne pas lui demander de partir. Enfin, il pourrait toujours se rattraper un peu après. Et peut-être que Ronnie n'aurait pas à lui demander de partir, qu'il le ferait lui-même. Sinon, il aurait peut-être de la chance et parviendrait à avoir une conversation qui lui changerait vraiment les idées aussi. Tournant à nouveau la tête pour regarder devant lui, Ronnie tira à nouveau sur son joint, ne sachant plus trop qu'est-ce qu'il attendait de ça, en fait.

    « Tu peux t'asseoir... bah, si tu veux, évidemment », dit-il doucement, en baissant simplement la tête un peu, question de regarder le sol et d'arracher quelques brins du gazon.

    Bah quoi? Ça aussi, ça relaxe un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Pour Décompresser ? Mon Oeil ! _ LiBRe. =D   Sam 22 Nov - 19:29

Je l'observe, tandis que lui met un certain temps à me répondre, perdus dans ses pensées, comme moi dans les miennes surement.
Finalement j'en viens à me demander ce que j'avais espéré en venant ici ?
Ce que je cherchais réellement en adressant la parole a un drôle de mec tatoué sur tout le corps fumant de la drogue et étant aussi perdu que moi dans sa vie ?
Non, en réalité je ne savais pas ce que je cherchais, j'aspirais peut être au calme dans cette journée aussi banale que toutes les autres qui ont pu se dérouler avant.

Je tire la dernière latte de ma marlboro avant de la jeter à terre d'un geste las.
Je suis alors l'option que venait de me donner de mon compagnon d'infortune, et m'assoie sur le sol, bizarrement il est humide, dans un geste répétitif je passe ma main dans l'herbe et en arrache quelque brins, mon mouvement me fait penser au sien, il y a quelques secondes plus tôt, je fais tout sauf preuve d'originalité en calquant mes gestes aux siens.

Reportant mon attention sur celui qui était à mes côté, j'étire mes lèvres de façon à y dessiner un sourire crispé, je ne suis pas habitué a être aimable avec les gens, mais après tout, pourquoi ne pas tenter, ça n'allait pas provoquer une guerre mondiale si je me mettais à être gentil avec quelqu'un, autre que Déborah, évidemment, elle c'est une exception à toutes mes règles.

_Alors, dis moi qui tu fuis ?


Cette idée me fait sourire réellement cette fois, c'était moi qui fuyait mes problèmes de bagarres incessantes et ma mauvaise réputation.
Enfin, qui sait, peut être que lui aussi fuit quelque chose, ou quelqu'un.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
▬ his thoughts were
bursting from his brain

▪ age : 21 ans.
▪ crédits : .
▪ messages : 1695
▪ inscription : 01/09/2008
▪ citation : fuck the clubs.


your id card
▪ situation : en couple
▪ la vague de meurtre... : me met un peu sur les nerfs.
▪ relations, secrets, etc.:

MessageSujet: Re: Pour Décompresser ? Mon Oeil ! _ LiBRe. =D   Sam 22 Nov - 20:13

    Ronnie regarda l'autre s'asseoir, n'étant donc visiblement pas dégoûté par sa compagnie. Bah quoi, ça aurait pu arriver ! Il lâcha finalement la pelouse et posa son dos contre le tronc de l'arbre, tentant d'oublier que des bestioles s'y promenaient probablement. Dégoutant. En tout cas, une chose était certaine, c'étaient pas ses cheveux qui toucheraient à cette chose-là. Il prit à nouveau une bouffée, la gardant un peu, exactement le temps qu'il fallu à son interlocuteur pour se décider à lui poser une question.

    Et qu'est-ce qu'il répondait à ça ? Je fuis mon coloc trop sexy et magnifique et parfait que j'ai envie de me faire comme c'est pas croyable. Il m'aime bien et je l'aime bien, t'en fais pas, c'est juste que j'ai vraiment trop peur de pousser ça plus loin pour le moment, de un parce que je veux pas qu'il trouve que je vais trop vite et me repousse, et de deux parce que je suis assez insignifiant pour ne pas encore l'avoir fait et que je sais plus vers quoi me tourner. Oui, tout à fait. C'était tellement évident qu'il devrait généraliser au maximum qu'il sortit tout simplement une réponse pré-cuite, sans même avoir à y penser tout d'abord.

    « Est-ce que j'ai le droit de te répondre "une journée plus que merdique" ? » demanda-t-il tout en faisant le mouvement des guillemets là où ils étaient nécessaires.

    C'était la vérité, mais pas en détails, voilà tout. Ce n'était certainement pas dans son intention de tout raconter et d'ensuite se faire cogner pour de nombreuses raisons, probablement. Il était plus intelligent que ça, quand même.

    « Je te renvoie la question », ajouta-t-il ensuite.

    Et à partir de là, il décida de regarder l'autre dans les yeux, tout simplement parce que s'il y avait bien une chose qu'on ne pouvait pas sonder chez lui, c'était ça. Il ne risquait pas de se trahir, et puis, c'était plus poli un peu.


Dernière édition par Ronnie Shaw le Dim 23 Nov - 5:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Pour Décompresser ? Mon Oeil ! _ LiBRe. =D   Sam 22 Nov - 22:22

Après tout, il avait le droit de me répondre ce qu'il voulait. Et puis les journées merdiques ça arrivait à tout le monde, même si les miennes devait battre le record de la merditude ? Je déraille jusqu'à en inventer des mots.
A croire que les visites répétés chez mon très cher dirlo ne me font pas du tout du bien.

Je soupire, et réfléchis : Qu'allais je lui répondre ?
Etre honnête et lui dire que j'étais un bagarreur obsessionnel ?
Que personne ne me faisait confiance tellement j'étais réputé pour être un tyran ?
Que par ce que je m'amusais à torturer un autre élève dans les toilettes je m'étais retrouvé dans ce bureau que j'affectionnais tant ?
Ironique bien évidemment, je déteste ce bureau trop parfait pour un homme trop parfait.
Qu'elle situation stupide, le jeune homme me regarde, attendant ma réponse peut être.

_Disons qu'on a tous des journées merdiques. lui dis je en haussant les yeux au ciel.

Je me concentre de nouveau sur la chose qui m'intrigue le plus chez lui, même si son regard est perçant, ce n'est pas ça, non, ce sont tous ses tatouages, bizarre comme je peux faire une fixette sur un truc du genre.

Je m'allonge presque dans l'herbe humide, m'appuyant sur mes coudes avant de lui poser une autre question.

_Personnellement je n'en ai qu'un, mais toi, tu as dû souffrir non ? Pour en faire autant ?
lançais je dans le vent, plus pour moi que pour lui finalement.

Je n'avais qu'un seul tatouage, mais je n'avait pas souffert en le faisant, j'étais un dur à cuire après tout, mais lui qui paraissait à la limite du fragile, comment avait il pu en faire autant sans tomber dans les pommes ?

_Enfin, je parle de tatouages quoi...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
▬ his thoughts were
bursting from his brain

▪ age : 21 ans.
▪ crédits : .
▪ messages : 1695
▪ inscription : 01/09/2008
▪ citation : fuck the clubs.


your id card
▪ situation : en couple
▪ la vague de meurtre... : me met un peu sur les nerfs.
▪ relations, secrets, etc.:

MessageSujet: Re: Pour Décompresser ? Mon Oeil ! _ LiBRe. =D   Sam 22 Nov - 22:58

    Une journée merdique aussi ? Tout à fait plausible. Bon, le petit soupir qui était venu avant la réponse la rendait un peu moins naturelle, mais au fond, Ronnie se faisait probablement des idées, comme toujours. Il avait le don pour ça, après tout. Il se contenta de hocher la tête, regardant l'autre s'allonger à moitié dans l'herbe. Brr, comment il faisait ? C'était tout humide. Il aurait le derrière trempé après ça, ce serait super inconfortable. C'était pas pour rien que le plus jeune avait fait attention à ce que sa veste traine suffisamment pour qu'il puisse s'asseoir dessus. Enfin, c'était pas trop de ses affaires non plus.

    Encore une fois, une question lui était posée alors qu'il portait le joint à ses lèvres, ne ressentant toujours presque rien. Il avait dû souffrir ? Ah oui, ça c'était absolument certain, mais c'était sûrement autre chose que son interlocuteur voulait dire. Il n'en avait qu'un, Ronnie en avait autant. Des tatouages, sûrement ? Son hypothèse fut aussitôt fondée par l'autre qui clarifia sa question. Bon, au moins il ne passerait pas pour un imbécile en ne répondant pas du tout à la bonne question.

    « Bof, c'est comme pas mal n'importe quoi, on finit par s'habituer. En même temps, j'avais seize ans quand j'ai eu mon premier, et j'avais vraiment pas aimé la sensation. Mais au final, je suis un peu devenu accro. C'est sûr que ç'a fait mal, mais c'était rien d'insupportable. Ce que j'ai encore plus détesté, c'est quand j'ai eu la brillante idée de me faire percer le haut du nez, entre les sourcils. C'est dix fois pire. Et c'était vraiment laid », dit-il en souriant légèrement.

    Ah, son premier tatouage. Quatre petits coeurs sur le bas ventre, à côté du nombril. Tellement simple, mais ça voulait dire quelque chose, à l'époque. On dit souvent que les gens regrettent toujours le premier tatouage. Dans son cas, ça avait été vrai : assez pour qu'il le fasse recouvrir d'un énorme aigle. Mais les autres, ça allait. Il jeta un coup d'oeil à l'intérieur de sa main gauche, celle qui avait été l'endroit désigné pour accueillir le "High Five?", puis il retourna son regard vers l'autre, lui tendant la main.

    « Ronnie, en passant. »

    Ça serait plutôt pratique de connaitre le nom de la personne avec qui il discutait, après tout.


Dernière édition par Ronnie Shaw le Lun 24 Nov - 6:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Pour Décompresser ? Mon Oeil ! _ LiBRe. =D   Dim 23 Nov - 17:37

L'humidité du sol s'imprègne déjà dans mes vêtements.
Ça n'a aucune grande importance lorsque je rentrerais chez moi je prendrais une longue douche et me changerais, puis être mouillé ce n'est pas terrible et c'est même supportable.
La seule chose qui m'importe c'est cette fatigue intense que je peux ressentir...
Un, deux cachets peut être m'aiderais à me sentir mieux.
Je ne suis pas drogué, j'ai juste une petite dépendance aux cachets.

Je grimace lorsqu'il me raconte ces anecdotes de tatouages. Mais pourtant je savais très bien ce que ça faisait, vu que le mieux se trouvé sur la moitié de mon dos.
Un dragon, symbole d'un ancien gang dans lequel j'avais été...
Peut importe la raison finalement, j'aimais mon dragon.

Mon compagnon me permet de mettre un prénom sur son visage.
Ronnie.
Simple, court, facile à retenir, peut être que finalement j'arriverais à me souvenir de cette étrange rencontre.
Je tends la main en direction de la sienne, calquant encore une fois ses gestes.

_Et moi c'est Sebastian, lui dis je en souriant franchement, pour une fois.

Si étrange soit elle cette rencontre me plaisait.
C'était si différent de mes autres conversations. Aucune haine, aucune envie de frapper, non juste une discussion calme et posé.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
▬ his thoughts were
bursting from his brain

▪ age : 21 ans.
▪ crédits : .
▪ messages : 1695
▪ inscription : 01/09/2008
▪ citation : fuck the clubs.


your id card
▪ situation : en couple
▪ la vague de meurtre... : me met un peu sur les nerfs.
▪ relations, secrets, etc.:

MessageSujet: Re: Pour Décompresser ? Mon Oeil ! _ LiBRe. =D   Lun 24 Nov - 2:46

    Bon, si « Sebastian » lui avait serré la main, ça voulait dire qu'ils étaient bien partis. C'était plutôt rassurant, en fait. Si Ronnie savait être placide, du moment que son caractère de cochon ne refaisait pas surface, il n'avait absolument aucune idée de comment l'autre réagirait à chaque petit détail. Au fil des semaines, il s'était habitué à converser avec quelqu'un qui ne criait jamais, qui était calme, timide et très attachant de par sa bonne volonté, entre autres. Mais ce à quoi il avait été habitué, c'était effectivement les gars dans le genre de Sebastian. Ceux qui aiment se sentir plus fort et montrer qu'ils savent qui ils sont. Faut pas se mentir, je l'ai même déjà dit : Ronnie connaissait son interlocuteur de vue pour l'avoir vu causer du trouble à plusieurs reprises. Le genre de personne qu'il était ne pouvait que lui sauter aux yeux.

    « Bah, enchanté », dit-il tout en souriant avant de reprendre sa main.

    Il changea ensuite son joint de main, pour le remettre dans la droite, et il tira à nouveau dessus, plutôt désespéré. Ça le calmerait, bien. Mais le fait qu'il était très loin d'agir comme il l'avait fait la toute première fois qu'il en avait fumé n'était pas du tout rassurant. Le corps s'adapte, à ce qu'on dit. Pour ce genre de drogues, c'était encore passable. Mais pour le reste... ça commençait à lui faire un peu peur, sérieusement.

    « Alors, ehm... ça fait longtemps que t'es ici ? Pas exactement ici, mais je veux dire, dans l'école... Enfin, pas à l'intérieur, mais inscrit...? »

    C'était bien faut d'autre sujet de conversation en tout cas. Ronnie s'autorisa un petit rire intérieur, se rendant lui-même compte que ce qu'il avait dit ne se tenait pas particulièrement. Mais bon, s'il avait eu autre chose à dire, il l'aurait dit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Pour Décompresser ? Mon Oeil ! _ LiBRe. =D   Lun 24 Nov - 19:42

J'aurais bien pu répondre que moi aussi j'étais enchanté, j'aurais pu dire pas mal de choses après cela, mais le silence me gagne.
Aussi étrange que cela puisse paraitre, à ce moment précis je ne sais pas quoi dire.

Combien de temps ça faisait que j'étais ici ?
Oula, beaucoup trop de temps Ronnie, crois moi beaucoup trop long.
J'étouffe ici, j'ai toujours manqué d'air, toujours et mon arrivée ici n'a rien arrangé à cela.
L'impression que l'air me manquait durait depuis trois ans déjà.

Je soupire, sors une autre clope, faute de ne pas pouvoir prendre un cachet devant lui, l'envie de frapper me ronge, pourquoi est ce que je faisais ça déjà ? Ah oui, par simple amusement c'est vrai.
Même si lui fumait sa foutu herbe, je ne pouvais me permettre de prendre un médoc' qui me rend si dépendant.
Un secret, vous dites ? Oui, le mien.
Une honte de ne pas être capable de me contrôler, c'était étrange, cette sensation, prétentieux et honteux de moi même, en définir complètement décalé de la réalité.
J'étais ridicule, une ironie de la vie en chair et en os.

_Trois ans, Ronnie...


Je m'efforce de sourire autant que je peux, me rende compte que le son de ma voix avait l'air si morose, si éteint, ridicule que j'étais, je me reprends, cette fois ci sors un sourire faux qui conviendra très bien à la situation et reprends la parole, avec une voix que je veux sure et forte.

_Enfin, je suis dans ma troisième année, et toi ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
▬ his thoughts were
bursting from his brain

▪ age : 21 ans.
▪ crédits : .
▪ messages : 1695
▪ inscription : 01/09/2008
▪ citation : fuck the clubs.


your id card
▪ situation : en couple
▪ la vague de meurtre... : me met un peu sur les nerfs.
▪ relations, secrets, etc.:

MessageSujet: Re: Pour Décompresser ? Mon Oeil ! _ LiBRe. =D   Lun 24 Nov - 21:49

    Ronnie regarda Sebastian se sortir une autre cigarette avant de lui répondre, geste qui le fit soupirer silencieusement et, après une courte réflexion, écraser ce qu'il restait de son joint de le gazon. Certainement pas une grosse perte, de toute façon. Faudrait qu'il pense à jeter ça après, par contre. Il retourna son attention vers l'autre une seconde seulement avant de finalement obtenir sa réponse. Trois ans ? Wah, il n'en avait plus pour trop longtemps, alors. C'était dommage, en tout cas c'est que se disait Ronnie, puisque lui, il aimait vraiment beaucoup l'endroit. C'était calme, reposé et beaucoup plus intime qu'une énorme université. Et puis, il avait aussi une autre bonne raison d'aimer l'endroit, mais je ne pense pas vraiment devoir faire un dessin.

    Il répondit au sourire de Sebastian, puis rapprocha ses jambes du reste de son corps, comme pour se réchauffer bien qu'il n'avait pas froid du tout.

    « C'est ma première année ici. Mais j'ai 19 ans, j'étais à l'université l'an dernier et j'ai lâché, donc je suis en deuxième année plutôt qu'en première. »

    Ah, l'université. Il n'avait franchement pas aimé cette expérience-là. Faut dire que l'année précédente, il était toujours très perturbé, en train de tenter de se remettre de tout ce qui s'était produit dans sa maison de fous alors qu'il était ado. Juste apprendre à faire semblant de faire confiance aux gens, ça lui avait pris un bon bout de temps. Et les gars avec qui il se tenait n'étaient certainement pas le genre à le convaincre de lâcher la drogue, bien au contraire. Son année à Londres avait été plutôt inutile, en fait. Une sorte de pause, tout simplement, mais ça n'avait pas été des plus prometteurs non plus.

    Le ventre de Ronnie fit soudain savoir sa présence et le jeune homme arqua un sourcil, amusé. Il y avait toujours au moins une chose qui réagissait positivement et très rapidement à ce qu'il fumait, en tout cas. Il se retint une seconde, puis laissa échapper un petit rire, sans vraiment pouvoir le contrôler. Et puis, là, il s'en rendait compte qu'il avait faim. Faut dire qu'il avait pas mangé depuis plusieurs heures, en plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Pour Décompresser ? Mon Oeil ! _ LiBRe. =D   Jeu 27 Nov - 23:14

  • C'était donc sa première année, alors qu'il était en seconde année ? Si j'avais tout suivis c'était bien cela, sinon, le fait est que je suis réellement idiot. Allez savoir, peut être une peu des deux si on réfléchis bien, enfin si seulement on prenait le temps de s'attarder sur le cas que moi, Sébastian Miller, j'étais, surement un cas désespéré.J'imagine déjà, sujet numéro 2465/Sebastian Miller : Bagarreur compulsif, lunatique à souhaits, et de toute évidence sans cœur.Donc, non pas la peine de perdre son temps à faire une expérience du genre. Je souris à mon propre délire mental. Une chose est sure en tout cas je touchais tous, sauf la normalité. Enfin comme on le dit si souvent la normalité est quelque chose de relatif.

    Sortit de mes pensées par le ventre de mon compagnon d'infortune, mon sourire s'étire. Un grondement pareil ne pouvait être que le synonyme d'une faim intense. Déjà qu'il me paraissait fragile et mince, alors s'il ne mangeait pas, il allait surement tomber raide un jour, et de plus il fume de l'herbe. Cherchait il à en finir avec ses jours ? Ronnie suicidaire ? Aussi fou que ça peut paraitre, je n'y croyais pas vraiment, il ne devait pas avoir eu le temps de manger voila tout. Il faudrait parfois que j'arrête de cogiter, mon cerveau me fait penser a des choses complètement idiotes. Je souris, tira sur ma clope, que j'avais déjà bientôt finit, je devrais surement commencer à réduire le tabac, un jour peut être.

    _Tu as faim ? lui demandais je, afin de justifier son précédent grognement, question purement rhétorique cependant, vu que j'étais conscient qu'il avait surement faim.

    _Si tu veux aller manger, vas y, je ne te force pas à rester avec moi.

    Après tout c'était vrai, même si parler avec quelqu'un me faisait du bien, n'étais je pas censé être associable ? Et puis, à quoi bon l'obliger à rester avec moi, il se rendrait compte assez tot que je n'étais pas vraiment quelqu'un d'intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
▬ his thoughts were
bursting from his brain

▪ age : 21 ans.
▪ crédits : .
▪ messages : 1695
▪ inscription : 01/09/2008
▪ citation : fuck the clubs.


your id card
▪ situation : en couple
▪ la vague de meurtre... : me met un peu sur les nerfs.
▪ relations, secrets, etc.:

MessageSujet: Re: Pour Décompresser ? Mon Oeil ! _ LiBRe. =D   Ven 28 Nov - 4:29

    Est-ce qu'il avait faim ? Est-ce qu'il avait FAIM ? Évidemment, qu'il avait faim. Il était affamé, sur le bord de la famine, en train de laisser son estomac s'auto-digérer et... bon, peut-être pas, en fait. Si, il avait faim. Mais malgré le fait que son intérieur avait décidé qu'il voulait plus d'attention de la part de Ronnie, celui-ci préférait ne pas céder tout de suite. C'était normal, qu'il ait faim, après tout. Pas juste parce qu'il n'avait pas mangé depuis plusieurs heures, mais aussi parce que c'est ça que ça fait, la mari. Et déjà qu'il ne se sentait pas particulièrement gelé, s'il mangeait en plus, c'était fini de sa tentative de se relaxer un peu. Ça commençait à fonctionner, d'ailleurs. Pas beaucoup, mais c'était déjà ça. Non, il n'allait certainement pas tout gâcher. En plus, s'il se rendait comme ça à l'intérieur pour aller manger, sans aller prendre de douche avant ou sans dégeler un peu, justement, c'était évident que pas mal de gens s'en rendraient compte. Mais bon, ça c'était pas un problème. Le souci, c'était surtout qu'avant d'aller aux douches, question de faire partir l'odeur, il fallait qu'il se rende à sa chambre pour se chercher d'autres vêtements. Et si Alex était là, c'était fichu. Tout pour qu'il ne sache rien du tout, hein.

    « J'vais attendre encore un peu en fait. Question de manger à l'heure normale où les gens mangent, de toute façon ça approche. Et faut pas que mon coloc sente ça, non plus. Des plans pour que le directeur le sache et me mette à la porte. »

    Ahh, comme si ce charmant monsieur était assez stupide pour penser qu'aucun de ses élèves ne se droguait.. eh.. probablement, en fait. Bon, on s'en fichait un peu. En fait, Ronnie se mordilla la lèvre à cet instant, regrettant un peu ses paroles. Évidemment, Sebastian ne le connaissait même pas lui quand il était arrivé quelques minutes plus tôt. Aucune chance qu'il sache qui était son coloc, donc. Mais pour Ronnie, c'était un peu... culpabilisant comme situation. Alex n'avait rien d'une fouine ou d'un panier percé, ça il s'en était bien rendu compte. Alors pourquoi il avait dit ça ? Aucune idée. Il préférait laisser ça à sa petite drogue inoffensive pour le moment. Question de moins se ronger les sangs.

    « Va falloir trouver un meilleur plan que ça pour te débarrasser de moi si tu tiens à garder l'arbre pour toi tout seul », ajouta-t-il ensuite, souriant à nouveau à Sebastian pour montrer qu'il n'était pas vraiment sérieux.

    Bon, ça faisait effectivement un peu effet tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Pour Décompresser ? Mon Oeil ! _ LiBRe. =D   Sam 29 Nov - 14:20

  • Garder l'arbre tout seul ? Non, je n'en avais pas envie, et puis lorsque je lui avait dit d'aller manger, c'était pour l'empêcher de tomber dans les pommes, et après quoi ? J'aurais dû m'occuper de lui, et on se serait retrouvé avec lui ayant une dette envers moi, bah oui, je lui aurais sauvé la vie... Tss, je déraille complètement, même si je n'ai pas partagé son herbe, on dirait que c'est moi qui ai fumé cette cochonnerie.
    Je ne suis pas drogué à l'herbe, je n'aime pas la fumette, mais, j'avoue que mes cachets me servent plus qu'ils ne le devraient.
    Chassant cette image de mon esprit tordu et fou à souhaits, je secoue la tête, si nous restions assis ainsi tout les deux, de quoi allons nous parler ? La pluie et le beau temps ? La vie et la mort ? L'amour et l'amitié ? Ai je déjà précisé, que je n'aimais pas engager la conversation avec quelqu'un ? Oui, je pense bien l'avoir déjà fait.
    Stupide Sébastian que j'étais, me mettre à parler avec le monde alors que j'étais totalement en déconnexion avec celui là.
    N'ayant totalement aucune idée de ce que j'aurais pu dire à Ronnie, j'attends, en espérant qu'il parle en premier. J'attends donc je pense, évidemment, l'humidité de l'herbe m'a carrément trempé le pantalon, finalement, j'aurais peut être pas du m'assoir. Encore une secouement de tête de ma part, si je continue comme ça, Ronnie va penser que j'ai un tic.
    Je le regarde, le temps était passé, et le jeune homme n'avait pas parlé, bon j'en déduit que c'est moi qui va devoir relancer le semblant de conversation que nous tenions depuis, je regarde ma montre, une bonne vingtaine de minutes à présent, bizarre comme le temps m'a parut court, je crois bien que mon compagnon d'infortune pense autant que moi, voila pourquoi en vingt minute nous avions échangé peut de phrases. Il était tout aussi perdus dans ses pensées que moi. Quelle déduction superbe.
    Sommes nous finalement contraint de se parler ? Par ce que nous nous sommes retrouvé au même endroit, au même moment. Je n'en sais trop rien, cependant la vérité est là, nous sommes tout les deux assis, et je ne parle pas depuis presque cinq minutes, s'il ne me prenait pas déjà pour un fou, là c'était clair il devait le penser.

    _J'ai frappé un élève. Enfin, je cherchais plutôt à m'amuser, c'est pour ça que ma journée est des plus merdique, le proviseur m'a chopé, et j'ai eu droit à un de ces légendaires entrevus dans son bureau...


    Quel sujet magnifique, je venais de trouver, la raison de ma présence ici, assis dans l'herbe avec lui. Oui, il doit carrément me prendre pour un taré.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
▬ his thoughts were
bursting from his brain

▪ age : 21 ans.
▪ crédits : .
▪ messages : 1695
▪ inscription : 01/09/2008
▪ citation : fuck the clubs.


your id card
▪ situation : en couple
▪ la vague de meurtre... : me met un peu sur les nerfs.
▪ relations, secrets, etc.:

MessageSujet: Re: Pour Décompresser ? Mon Oeil ! _ LiBRe. =D   Sam 29 Nov - 23:01

    Un long silence assez lourd suivit les derniers mots de Ronnie. Bon, au moins, ça semblait vouloir dire que Sebastian ne tenait pas particulièrement à se débarrasser de lui, c'était un bon début. Par contre, le jeune homme n'avait vraiment plus la moindre idée de quoi dire. Ce n'était pas comme si c'était toujours évident de faire la conversation à un inconnu, surtout pour lui qui n'était pas particulièrement friand des relations diverses en général. Quand il était ami avec quelqu'un, ça allait, il adorait parler et tout. Mais sinon, il fallait toujours qu'il se force un minimum pour savoir quoi dire à quelqu'un. S'il avait connu les champs d'intérêts de Sebastian, ça aurait aidé. Mais rien ne lui disait que l'autre était un fanatique de musique, par exemple, ou peu importe. C'était assez embêtant et, mine de rien, le temps commença à s'écouler sans même que Ronnie s'en rende vraiment compte. Perdu dans ses pensées comme ça, à se demander quoi dire pour relancer la conversation, il n'eut absolument pas conscience des minutes qui avançaient assez rapidement.

    Il était en fait en train de se convaincre de demander à Sebastian s'il venait du coin quand ce dernier l'interrompit dans son débat mental, lui expliquant grosso modo la raison pour laquelle il avait eu une journée merdique. Il avait frappé un élève ? Brrr. En tout cas, Ronnie espérant que cet élève avait fait quelque chose pour mériter ça. Enfin, selon Sebastian, c'était le directeur qui avait rendu la journée comme ça plus que le reste. Et ça, Ronnie ne pouvait absolument pas le lui enlever ; le directeur n'était peut-être pas toujours là puisqu'il misait sur l'autonomie des jeunes, mais quand il faisait des siennes, c'était pas rien.

    « Ahh, il est tellement sexy pourtant le directeur ! Des comme ça je m'en taperais trois ou quatre par jour ! », lança-t-il en souriant, absolument sarcastique.

    Parce qu'il faut avouer qu'il n'était pas vraiment des plus mignons, le cher monsieur. Assez repoussant, en fait. En tout cas, aux yeux de Ronnie, c'était comme ça qu'il apparaissait. Comme un espèce de monstre gluant et venimeux, mais relativement sympathique quand même. Hey, s'il n'avait pas décidé que les chambres étaient partagées et non-déterminées selon l'âge, le pauvre brun n'aurait probablement pas rencontré Alexan ! La honte, quand même. Le pauvre homme pouvait donc avoir l'air d'une sangsue, au fond de lui-même, Ronnie le remerciait toujours un peu. Juste un peu.

    « Bon, allez. J'ai rien à faire, raconte-moi tout ça, ça m'intéresse », ajouta-t-il tout en se replaçant de façon à être un peu plus allongé.

    Disons qu'il ne tenait vraiment pas à faire étalage des raisons pour lesquelles sa journée à lui avait été merdique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Pour Décompresser ? Mon Oeil ! _ LiBRe. =D   Jeu 4 Déc - 18:52

  • Sexy le directeur ? Cette idée m'arrache un sourire, non Ronnie ne pouvait être sérieux, le directeur était tout sauf sexy, enfin, tout est relatif, la beauté aussi, mais c'est du directeur qu'on parlait, et le directeur... Hum... Sans commentaire. Et puis il faut dire qu'a force de me retrouver dans son bureau si imparfaitement parfait, je ne pouvais plus voir sa gueule, qu'importe à quoi elle ressemblait.

    Il n'avait rien à faire, moi non plus il faut bien l'avouer, mais après tout pourquoi ennuyer quelqu'un avec ma vie qui était ennuyante. Beaucoup trop le mot ennuie et ses dérivés dans ma précédente phrase a mon gout. Bref... "Ça m'intéresse" Vraiment ? Bizarre, qui pouvait être intéressé par mon histoire à deux balles ? Un mec fumant de l'herbe dans le jardin d'une université assis sur le sol mouillé... Oui, je crois qu'a ce moment précis, c'était le seul à pouvoir demander que je raconte ma vie. Même si, je n'en avais pas vraiment envie.

    _Hum... Oh tu sais il n'y a rien de passionnant la dedans.

    Fuir ? Je l'avoue je fuis, puis après tout j'allais lui raconter quoi ? Que j'étais un sale gosse qui s'éclatait à frapper les plus faibles que lui, en définir j'étais un petit con. Voila ce que j'aurais pu lui dire, si j'avais eu une once d'honnêteté en moi, ou bien un brin de courage. Un des deux, ça c'est sur, mais le fait est, que je ne les avais pas.

    _Ma vie n'est pas passionnante. lui dis je sans expression.

    Ma vie n'était pas passionnante, c'était vrai, j'avais peur en permanence, j'étais en colère en permanence, j'étais un couillon en permanence.
    Point, fin de l'histoire, ou peut être pas. Mais là, pourquoi c'était moi qui devrais parler ? J'avais déjà dis pourquoi ma journée avait été nulle. Peut être que maintenant c'était à lui, non ? Enfin, s'il le veut évidemment.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
▬ his thoughts were
bursting from his brain

▪ age : 21 ans.
▪ crédits : .
▪ messages : 1695
▪ inscription : 01/09/2008
▪ citation : fuck the clubs.


your id card
▪ situation : en couple
▪ la vague de meurtre... : me met un peu sur les nerfs.
▪ relations, secrets, etc.:

MessageSujet: Re: Pour Décompresser ? Mon Oeil ! _ LiBRe. =D   Lun 8 Déc - 1:58

    Bon, là c'était évident pour Ronnie qu'il devait arrêter d'insister. À entendre les réponses de Sebastian, c'était clair qu'il n'avait pas du tout envie de raconter sa journée, et ça, le plus jeune pouvait bien comprendre. C'était dommage par contre, parce que les histoires des autres, intéressantes ou pas, ça l'intéressait toujours, lui. Et puis ça aurait fait passer le temps, ça lui aurait changé les idées. Enfin, il s'était déjà promis de se fermer la trappe par rapport aux demandes de renseignements, parce qu'il avait pu constater, à force de parfois voir Sebastian dans le couloir avec le collet d'un première année entre les poings, que son "gentil" interlocuteur n'était pas une personne ayant le meilleur des caractères. Et ça, c'était une autre chose qu'il comprenait. Pas que Ronnie avait un caractère de cochon à longueur de journée, mais quand ça lui prenait, c'était attention les dents, merci. La pire fois avait probablement été le garçon, l'année précédente, qui l'avait appelé Ronald McDonald pour le "taquiner". Haha, Ronnie lui avait "taquiné" la mâchoire après, aussi, et ça c'était terminé avec une belle récompense de dix livres de la part de la fée des dents. Façon de parler, évidemment.

    « Bof, ma vie à moi est trop passionnante et ça me donne pas plus envie de la raconter. Parfois je me dis que je serais bien si j'étais une endive. C'est calme, une endive. »

    Pourquoi une endive ? Tout simplement parce que c'était le premier légume auquel il avait pensé. Mais quel était le lien ? Honnêtement, il n'en avait absolument aucune idée, et c'est ce qui le poussa à bout, le forçant plus ou moins à éclater de rire dans son coin. Il tentait tant bien que mal de se contenir, il avait beau rire presque silencieusement, il ne fallu que quelques secondes pour que les larmes lui montent aux yeux. Et le pire, c'est qu'il était absolument conscient du fait que ça n'avait absolument rien de drôle. Ça mettait de bonne humeur de parler de légumes. Raison pour laquelle il évitait la viande... bon, une des raisons, en fait.

    Il fallu à Ronnie un bout de temps pour se ressaisir et reprendre le souffle qui lui manquait. En tout cas, une chose était certaine, le sourire n'était pas sur le point de quitter son visage, à moins d'un cas extrême de mauvaise nouvelle subite.

    « Désolé », marmonna-t-il en s'essuyant les yeux, puis en posant à nouveau le regard sur Sebastian. « En tout cas, ça, ça fait du bien. Remarque, après un long cours de bio absolument inutile, d'autres cours looooongs pour rien et une nuit carrément à chier, fallait pas trop s'attendre à des miracles. »

    Dieu bénisse la marijuana, au fond. Bon, ça, il préférait ne pas le dire à voix haute. Après tout, il voulait arrêter. Par là en dernier, mais éventuellement, arrêter. Mieux valait garder ça mort à partir de là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Pour Décompresser ? Mon Oeil ! _ LiBRe. =D   Jeu 11 Déc - 17:17

    Le fait était finalement là. Ronnie et moi parlions ensemble, alors qu'aucun de nous deux avions envie de parler. La situation serait gênante, en temps normal s'entend, par ce que là au bout du compte elle ne l'était pas, non la situation était légère, puis bon, parler de légume ne sous entendait rien de très dur, je suppose.

    Réfléchissant je ne fait pas trop attention a la seconde réplique de Ronnie, trop absorbé à décider quel légume je pourrais bien être. Salsifis ? Céleri ? Non, non, j'en secoue même la tête dans mon délire mental. Aaaah enfin, après mure réflexion j'ai enfin choisis.

    _Je suis une tomate, tu vois, par ce que j'ai jamais réussis a définir si c'était un légume ou bien un fruit... dis je en souriant en mon tours.

    Même si ma réplique ne m'a pas provoqué le même fou rire que Ronnie avait eu quelques instant auparavant, au moins je pourrais dire qu'un jour une tomate m'a fait sourire, chose qui est tout à fait con, je vous l'accorde. J'ai pas fumé, mais je dois surement sembler aussi shooter que lui, peut être que mes fameux cachets font encore effet, qui sait ? Non, le dernier que j'ai pris remonte à quand déjà ? Ah oui, a la sortie du bureau de mon idole de directeur.

    Et puis pourquoi la tomate ? Par ce que c'est vrai tout simplement, je n'ai jamais réussis à définir dans quelle catégorie il fallait la situer, elle me reflète donc très bien. On ne sait jamais dans qu'elle catégorie me mettre. Gentil ou bien Méchant ? Là est la question...

    _Tu es tout excusé, tout le monde a droit à ses petits délires...

    Véridique. Et puis de toute façon, je l'avais bien suivis non ? Donc pourquoi s'excuser ? Pour rien, ou juste que finalement cette discussion gênait mon compagnon d'infortune.

    _Et puis apparemment t'as besoin de décompresser.

    Je ne sais même plus si je fais allusion à son joins ou bien à sa présence ici ou encore à ses cours trop longs d'après. Les longs cours ? Connais pas, les miens se finissent toujours très vite... Par une exclusion.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
▬ his thoughts were
bursting from his brain

▪ age : 21 ans.
▪ crédits : .
▪ messages : 1695
▪ inscription : 01/09/2008
▪ citation : fuck the clubs.


your id card
▪ situation : en couple
▪ la vague de meurtre... : me met un peu sur les nerfs.
▪ relations, secrets, etc.:

MessageSujet: Re: Pour Décompresser ? Mon Oeil ! _ LiBRe. =D   Dim 14 Déc - 1:53

    Selon Sebastian, celui-ci serait plutôt une tomate. À la façon dont il en parlait, ça semblait vouloir dire qu'il ne savait pas trop où il se situait. Par rapport à quoi ? Alors là, allez savoir. Ronnie ne put cependant s'empêcher de faire le lien direct avec Alexan. Tomate parce qu'il virait facilement au rouge (et que c'était trop mignon), mais aussi parce qu'il était à la fois un légume et un fruit aussi, en aimant les filles et les garçons. Faut dire, ça ne changeait pas grand-chose aux yeux de Ronnie. C'était déjà bien beau qu'il ne soit pas seulement hétéro. Ahh, encore perdu dans ses pensées, celui-là ? Non mais fallait le battre !

    Sebastian lui dit ensuite qu'il était excusé. Parfait, ça voulait dire qu'il ne lui avait pas trop fait peur. C'était pas tout le monde qui comprenait son humour de junkie. Quand il n'était pas sous l'influence de quoique ce soit, soit il faisait très peu d'humour, soit ça frisait l'arrogance tant c'était sarcastique. Mais après un joint, ça se tournait plutôt vers l'absurde, carrément. Il parlait d'endives, d'éléphants à pois et de pissenlits funambules. Pourtant, il restait très conscient de ce qu'il faisait. Mais les effets étaient encore là ; amoindris, mais présents quand même.

    « C'est pas trop la joie partout autour de moi en ce moment, en fait. Tout devrait trop bien aller, mais je trouve quand même le moyen de me plaindre, parce que ce que je veux, je l'ai mais pas assez à mon goût. », soupira-t-il après que son "compagnon" lui ait fait part de sa dernière phrase.

    Et c'était vrai. Mais est-ce qu'il avait vraiment le droit d'emmerder quelqu'un avec ça ? Non. Surtout s'il s'efforçait pour ne rien dire en particulier qui aurait pu mettre en péril la sécurité de son "secret". Qui se trouvait être le secret d'Alex aussi, en fait. S'il parlait trop, c'était pas seulement lui qui en écoperait.

    « Je dois être exigeant ou je sais pas. Déjà que j'aurais jamais cru avoir droit à ça, mais maintenant que je me rend compte que oui, j'en veux plus encore. Et là, je me retrouve sous un arbre à fumer du weed et à espérer que ça me change les idées. Ça me purge. »

    Il se permit de sourire vers la fin, puis il regarda Sebastian à nouveau. Mais bon, au moins il l'avait rencontré officiellement. Peut-être bien une bonne chose, ou peut-être pas. S'ils pouvaient s'entendre et donc que Ronnie ne subisse jamais le même sort qu'un des pauvres garçons de première, alors ça lui allait tout à fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Pour Décompresser ? Mon Oeil ! _ LiBRe. =D   Mer 17 Déc - 15:08

    Je n'ai jamais réfléchis, lorsque je parle aux gens, je leur parle, point, pourquoi n'est pas la bonne question à poser dans des conditions pareilles, juste le fait que je parle était un exploit. Donc pas la peine de s'éterniser sur le pourquoi de la chose.
    Ronnie semble différent, peut être qu'il étudie tout les mots qu'il va me dire, qu'il se demande Pourquoi nous avons cette discussion, et franchement pour tout avouer, la raison m'échappe, j'aurais pu m'énerver, lui dire qu'il était là où j'aurais voulu être et la raison pour le cogner se serait présenté à moi, aussi futile soit elle, elle aurait été là et m'aurait permis de me défouler, encore un fois. Mais qu'importe aussi bête et fou que cela puisse paraitre, je ne le frappe pas. Et pire encore, j'écoute ce qu'il dit.

    Ce n'était pas la joie dans la vie du jeune homme, la joie existe-t-elle réellement ? Et qui était heureux dans sa vie aussi riche et belle soit elle, le genre humain n'est jamais satisfait, quoi qu'il arrive, un besoin comblé en engendre un nouveau, c'est bien connu. Fumer semble être la solution de Ronnie pour oublier ses désirs manqués, chaque son truc après tout, moi je frappe, lui fume, frustrés que nous sommes.
    Tout le monde avait le droit à son moment solitaire, sauf qu'a présent notre moment à nous c'était transformé en un duo que je n'aurais jamais cru capable d'exister. Je me rends compte que le carré d'herbe présent sous ma main était maintenant seulement de la terre, j'ai tout arraché, l'écouter parler me faisait faire des actes manqués, apparemment.
    Actes manqués ou pas, je reprends la parole.

    _A croire que nous sommes vraiment des éternels insatisfaits.

    Tout le monde protège un petit secret ici, tout les élèves ont le sien, je sais que Ronnie en a un aussi, pas de doutes sur ça, nous nous côtoyons, croisons tous sans vraiment connaitre le reste du monde. Ironiques que nous sommes finalement, tous a cacher quelque chose comme si ce bien était le plus précieux de tous. Insatisfaits, ça j'en suis sur.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
▬ his thoughts were
bursting from his brain

▪ age : 21 ans.
▪ crédits : .
▪ messages : 1695
▪ inscription : 01/09/2008
▪ citation : fuck the clubs.


your id card
▪ situation : en couple
▪ la vague de meurtre... : me met un peu sur les nerfs.
▪ relations, secrets, etc.:

MessageSujet: Re: Pour Décompresser ? Mon Oeil ! _ LiBRe. =D   Sam 20 Déc - 9:07

    Insatisfaits ? Peut-être pas, en fait. Du moins, ce n'était pas du tout l'opinion de Ronnie. Au contraire, il était plus que satisfait. Mais la situation actuelle ne lui convenait pas parfaitement. Il voyait un peu ça comme s'il avait trouvé une magnifique paire de souliers qui le rendaient carrément dingue, mais que les pauvres chaussures étaient une pointe trop petite pour lui. Il pouvait les prendre quand même, les souliers, mais tant qu'il aurait des grands pieds, il ne serait jamais complètement confortable dedans. Mais ce n'était pas de l'insatisfaction. Probablement. Peut-être ?

    C'était trop difficile comme question pour son esprit pas tout à fait en état de fonctionner. Mieux valait laisser ça en plan et ne plus y penser, sinon il risquait de s'abîmer quelques neurones. Mais de quoi est-ce qu'il pouvait bien parler pour changer de sujet, dans ce cas ? La discussion quasi-philosophique vers laquelle ils se dirigeaient n'était pas du tout adaptée à son état, mais une conversation "normale", c'était pas tous les jours qu'il avait ça. Généralement, quand les gens venaient lui parler, c'était automatiquement pour lui demander s'il était gay. Toujours. Alors il répondait qu'il ne l'était pas, l'autre n'y voyait que du feu mais était insulté, donc ça se terminait souvent en bataille, carrément. Ou bien par une petite séance de "bitchage" si c'était avec une fille. Par contre, pour les bagarres, il préférait éviter ce qui était trop extrême. Pour que ça ne fasse pas trop de bruit, que ça reste assez secrets, et aussi parce qu'il détestait ce genre de contact avec quelqu'un depuis longtemps déjà. Les coups, il en avait eu sa dose.

    « J'en sais rien, mais pour le moment, je vais me contenter de hocher la tête pour te montrer que j'approuve ce que tu dis. »

    Chose qu'il fit. Et, par pur miracle, on peut effectivement dire "sauvé par la cloche". Enfin, la seule différence était que la cloche se trouvait être son estomac qui se rebellait à nouveau. Parce que là il avait faim, vraiment mais vraiment faim. Ce n'était pas que la compagnie de Sebastian lui déplaisait, mais il détestait ne pas savoir quoi dire, et les circonstances n'étaient pas les meilleures pour aider les idées à fluctuer. Et puis, il avait vraiment faim.

    « Je sais pas pour toi, mais moi je pense que M. Bedon ne survivra plus très longtemps. Veux pas m'auto-digérer. », dit-il en souriant, un peu stupidement en fait.

    Et après tout ça, c'était direction cafet'.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Pour Décompresser ? Mon Oeil ! _ LiBRe. =D   

Revenir en haut Aller en bas
 

Pour Décompresser ? Mon Oeil ! _ LiBRe. =D

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
What a Wild World :: Corbeille :: Corbeille :: archives waww. 1-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit